Dans une série d’événements aussi inattendus que rafraîchissants, un homme a récemment reçu une dose de vaccin COVID19 à base de jus d’orange.

Oui, vous avez bien lu : du jus d’orange. L’incident s’est produit dans un centre de vaccination de la région parisienne, où l’homme, visiblement distrait, a confondu la seringue avec une paille et a commencé à siroter le liquide orangé.

Le Dr. Émilie Clément, responsable du centre de vaccination, a déclaré : “C’était un moment surréaliste. L’homme est entré, a salué l’infirmière et a demandé s’il pouvait avoir un peu de sucre pour accompagner son jus d’orange. Quand il a vu la seringue, il a simplement supposé qu’il s’agissait d’une nouvelle méthode de distribution de vitamine C.”

L’infirmière, Mme. Sophie Martin, a tenté de l’arrêter, mais l’homme était déjà en train de siroter le contenu de la seringue. “Il avait l’air tellement détendu”, a déclaré Mme. Martin. “Je n’ai pas eu le cœur de lui dire que c’était un vaccin. Après tout, il y a pire que d’être vacciné avec du jus d’orange.”

L’homme, dont l’identité reste confidentielle, a été observé de près pendant les heures suivantes. À la grande surprise de tous, il a développé une immunité contre le COVID-19. “C’est incroyable”, a déclaré le Dr. Clément. “Nous avons vérifié son taux d’anticorps, et il est au-dessus de la moyenne. Peut-être que le jus d’orange est le secret que nous cherchions depuis le début.”

Les réactions sur les réseaux sociaux ont été mitigées. Certains ont salué l’homme comme un héros de la santé publique, tandis que d’autres ont exprimé leur mécontentement quant à la confusion entre une seringue et une paille. Le hashtag #VaccinationÀLOrange est rapidement devenu viral, avec des mèmes montrant des oranges portant des masques et des seringues.

Le ministère de la Santé a publié une déclaration officielle, affirmant que le jus d’orange ne remplacerait pas le vaccin traditionnel. Cependant, ils ont ajouté : “Si vous avez déjà été vacciné à l’orange, vous pouvez toujours profiter d’un bon verre de jus frais. C’est bon pour le moral.”

En fin de compte, l’homme a été renvoyé chez lui avec une recommandation : “Évitez les confusions alimentaires lors de votre prochaine vaccination.” Et pourtant, quelque part dans le monde, il y a probablement quelqu’un qui se demande si le vaccin au kiwi est aussi efficace.

Écrire un commentaire

Quelle est le troisième caractère du mot sknym ?

Fil RSS des commentaires de cet article